août 10, 2022
chirurgie sous endoscopie du rachis

Tout savoir sur l’endoscopie du rachis

L’endoscopie du rachis est l’une des techniques de traitement mise en place pour soigner certaines maladies. Cette expression a tendance à donner une crainte aux malades, lorsqu’elle est prononcée par un médecin spécialiste. Or il n’y a aucune crainte à avoir lorsque vous avez une idée de comment l’endoscopie du rachis est appliquée sur un patient. 

L’endoscopie du rachis : Que comprendre ?

L’endoscopie du rachis est une technique chirurgicale qui a été mise en place en 1993 pour soigner les problèmes de la colonne vertébrale. Le précurseur de cette technique d’intervention chirurgicale est le docteur Destandau chirurgien Bordeaux qui est un spécialiste dans le domaine. La chirurgie sous endoscopie du rachis permet de soulager de nombreuses pathologies. Une caméra est introduite par un petit orifice, après incision sur la peau, pour éclairer la zone malade. L’image est diffusée sur un écran pour permettre au chirurgien d’opérer sans risque d’infections. L’intervention chirurgicale par endoscopie du rachis limite l’agressivité de l’opération et les douleurs qui surviennent après celle-ci.

La chirurgie endoscopique du rachis  est utilisée pour traiter de nombreuses pathologies du dos. Cette intervention est appliquée au rachis. Plusieurs maladies trouvent alors leur traitement à travers la chirurgie sous endoscopie du rachis. On peut énumérer la hernie discale cervicale, le canal lombaire étroit, la hernie discale lombaire, le kyste synovial rachidien.

chirurgie endoscopique du rachis

Comment se réalise l’endoscopie du rachis ?

La chirurgie endoscopique du rachis est une opération très délicate et le patient doit se faire prendre à charge par des spécialistes. Dans la salle d’opération, l’anesthésiste réalise une anesthésie générale du patient. Le chirurgien fait ensuite, une petite incision de 1,5 à 3 cm pour introduire l’endoscope. Une image de la partie à opérer est diffusée sur un écran et permet au chirurgien de réaliser soigneusement l’opération. Le patient n’a donc pas une grande ouverture sur sa peau. 

Quelques points de suture et l’application de la colle permettent à la plaie de se cicatriser rapidement après une dizaine de jours. Durant la cicatrisation de la plaie, le patient peut prendre sa douche sans aucun souci, simplement en faisant attention à la partie. Après la cicatrisation, il lui suffit d’enlever le pansement s’il en avait sans même l’aide d’un infirmier.

Le patient après l’intervention

Après une intervention chirurgicale sous endoscopie du rachis, le patient a la possibilité de vite reprendre ses activités. En effet, après une observation d’à peu près une heure en salle de réveil, il ne passera plus assez de temps à l’hôpital. Le lendemain déjà, le patient peut rejoindre son domicile. Il n’a pas nécessairement besoin du suivi particulier d’un infirmier et il a la possibilité de démarrer une rééducation. Avec cette technique, le patient se retrouve avec une petite plaie qui cicatrise vite et qu’il peut dissimuler facilement. Il est sujet aussi à moins de douleurs musculaires et de perte de sang causées par les lésions de la blessure lors de l’opération. Il peut alors retourner sans risque à ses activités professionnelles.

En définitive, la chirurgie endoscopique du rachis est un procédé qui comporte moins de risques pour le patient que pour le chirurgien. Elle est considérée comme une réelle évolution technologique dans le domaine médical.